• 106 visits
  • 9 articles
  • 13 hearts
  • 11 comments

Bienvenue 02/03/2016

Helloo tout le monde. Bienvenue sur mon blog. C'est la première fois que j'en fais donc je sais pas vraiment ce qu'il faut que j'écrive mddr.Je suppose que je dois me présenter.
Donc je m'apelle Manon, j'ai 16 ans bientôt 17. Je suis en 1ereS et plus tard j'aimerai devenir éditrice. J'aime beaucoup lire. Je peux lire une dizaine de livre en un mois.Je lis beaucoup de boys x boys, j'aime beaucoup les livre qui sont inscris dans la vie réel du genre Marc Levy ou Musso, j'aime aussi les roman Policier, ou les romans fantastique, sciences fiction du genre Hunger Games.

Sur ce blog vous pourrez trouver les fictions que j'écrit. Pour l'instant j'en ai écrit une seule mais j'ai déjà des idées pour une seconde fiction.
Ma première fiction s'apelle "Forbidden Love". Je sais pas elle comportera combien de chapitre mais je suis très inspirée pour l'instant. Je posterai environ un chapitre par semaine mais tout dépendra de mon inspiration et aussi de la charge de travail que j'ai à faire. Ah oui j'écris que des fictions Yaoi ou Boys x Boys comme vous préférez donc les Homophobes dégagez tout de suite.❌🚫

Ps : Desolé d'avance pour toutes les fautes d'orthographes que vous trouverez mais le français n'a jamais été ma tasse de thé 😜


Sacha

Tags : Bienvenue - Présentation - Fiction - Forbidden Love

Nouvelle Fiction 04/03/2016

Bonsoir tout le monde. Juste un petit article pour vous dire que j'ai décidé de me mettre à la traduction d'une fiction. Elle s'appelle "This is not a Fairytale" de @rbesmirumelle. C'est aussi un boys x boys. Cette fiction vient de Wattpad.
Je poste aussi sur ce site, donc si ça vous dit de faire un tour hésitez pas, j'ai le même pseudo c'est à dire SachaTchbn. Voilà c'est tout pour l'instant.
 
Bonne soirée à tous.
 
Sacha

Sommaire 04/03/2016

​Forbidden Love :     Sacha est un jeune homme banal de 16 ans. Persécuté au lycée à cause de son homosexualité, il ne croit plus en l'amour après s'être fait brisé le c½ur. Il s'interdit de tomber amoureux, du moins pour l'instant. Cependant l'arrivé d'Eliott pourrait bien tout bouleverser et remettre sa décision en cause.
            - Chapitre 1 
          - Chapitre 2 
          - Chapitre 3
          - Chapitre 4
          - Chapitre 5

This is not a Fairytale :    Sa vie n'est pas un conte de fée. Peu importe à quel point il souhaite qu'elle en soit un, il ne peut pas changer ça. Chris est amoureux de son meilleur ami qui n'en a pas la moindre idée car ses meilleurs amis, Allison et Chase sont aucunement au courant de l'homosexualité de Christ. Combien de temps Chris pourras t-il vivre dans le mensonge ? Combien de temps pourra t-il prétendre ce qu'il n'est pas ? Combien de temps niera t-il son c½ur ?
Je rappelle cette fiction n'est pas de moi c'est une traduction de la fiction de @resmirumelle qui se trouve sur Wattpad
          - Chapitre 1






Tags : Synopsis . - Forbidden Love - Chapitres - This is not a Fairytale

Chapitre 1 : Bienvenue dans mon enfer 04/03/2016

Chapitre 1 : Bienvenue dans mon enfer



Média : Sacha



Lundi 25 janvier 2016 :7h15
 
Je m'appelle Sacha Louvaut, j'ai 16 ans, je me décrirai comme un banal adolescent mais apparemment ce n'est pas l'avis de la majorité des gens. Pourquoi ? Je suis gay tout simplement et ça fait deux ans que je vis un véritable enfer. Si ce n'est pas les insultes dans mon casier ou sur ma table de cours, c'est Léo et sa bande de toutou, Corentin et Julien qui s'en prennent à moi et m'utilisent comme punching ball. Presque chaque jour je rentre avec plus de bleus que la veille sur le corps. Léo c'est le bad-boy du lycée, tout le monde le respecte, enfin c'est ce qu'il croit mais je pense plutôt que les autres en ont peur. C'est aussi le meilleur ami de mon connard d'ex Romain, c'est à cause de ce dernier que mon enfer a commencé. Alors qu'on était en troisième, il m'a avoué ses sentiments, plus que surpris car je ne pensais pas qu'un mec comme lui puisse s'intéressait à moi, je me suis méfié, mais voyant que ses sentiments avaient l'air sincères je lui ai donné une chance, la pire bêtise de ma vie. Je suis moi même tombé amoureux de lui et voyant que l'on était de plus en proche il m'a demandé de coucher avec lui, me sentant absolument pas prêt, j'ai refusé et le lendemain tout le collège était au courant de mon homosexualité. Romain a par la suite affirmé qu'il s'était simplement amusé avec moi et qu'en aucun cas il n'appartenait à ma « communauté ». Depuis ça je ferme mon c½ur et je ne veux en aucun retomber amoureux, ça fait trop mal. Heureusement qu'il n'est pas dans mon lycée et qu'il a suivis un cursus pro, voir sa tête tous les jours me donnerait envie de gerber.
 
Mes parents ne sont pas au courant de mon homosexualité et c'est pas maintenant que je vais leur annoncé vu comment ma mère a réagit la dernière fois que j'ai essayé d'aborder ce sujet. Seule, Eléna, 17 ans, une fille que ma mère accueillait auparavant est au courant, oui parce que ma mère est famille d'accueil, chez nous on accueil actuellement deux pouffes, pardon, deux filles, Laura 16 ans, et qui sort actuellement avec mon connard d'ex depuis notre séparation, et Louna 13 ans. Ma mère a fait la demande pour un autre enfant depuis que Eléna est partie mais ça fait bientôt 6 mois qu'elle n'a aucune nouvelle de son service. Quand Eléna est partie j'avais l'impression qu'on m'arrachait une partie de moi, je l'aimais tellement cette fille, un peu garçon manquée tout en restant assez féminine, elle est un peu comme la grande s½ur parfaite que je rêvait d'avoir. Malheureusement elle a été contrainte de retourner vivre chez son père et depuis on s'appelle presque toutes les semaines. Elle connaît toute ma vie et en aucun cas elle ne m'a jugé, elle m'a même avoué être bi suite à ma révélation.
Louna est Laura sont de véritable s½ur qu'on a commencé à accueillir il y a maintenant presque 10 ans, alors bien sur que je les considère comme mes s½urs mais elles m'exaspèrent chaque jours à jouer leur putain de sainte nitouche alors qu'elles vont baiser à chaque coin de rue, et ce même si elles sont en couples. Et surtout elles ne seront jamais comme mon frère Timéo qui aura 14 ans le 23 février. Mon ptit frère je l'adore, je m'entend super bien avec lui, on a les mêmes passions, c'est à dire jeux vidéos et mangas, on s'éclate ensemble mais il est quelque peu homophobe sur les bords alors je ne lui ai rien dit. Et mon père, qui travaille dans la sécurité au travail, s'en contre fou.
 
Là il est actuellement 7h31... attendez quoii ? Putain, fait chier j'étais plongé dans mes pensées que j'ai pas fait attention à l'heure. Mon bus passe 30 min et moi je suis encore dans mon lit en pyjama. Je me dépêche, de me lever et cours jusqu'à la salle de bain afin de prendre la douche la plus rapide de toute ma vie. Une fois ma douche prise, j'enfile mon peignoir et retourne dans ma chambre. J'enfile mon nouveau petit bijou, c'est à dire mon t-shirt Papa Roach tout fraîchement reçu ce week-end. A l'avant il est noir avec une tête de mort et dessus est écrit en grosse lettre rouge « Papa Roach », un de mes groupes de rock préféré. Derrière il y a écrit « Cut my life into pieces » ( couper ma vie en morceaux ) en grosse lettre grise. Je suis un grand fan de ce genre de petite merveille. J'enfile avec, un jean bleu troué faussement délavé et mes Dc Martens rouge. Une fois habillé je me dirige devant le miroir de ma chambre, met mon piercing à l'arcade, coiffe mes cheveux châtains avec un effet coiffé décoiffé que j'adore. Je prends le temps de mettre un peu d'anti-cerne sous mes yeux explosés par mes nuits d'insomnie à travailler, jouer ou tout simplement mater un bon anime, je me couche rarement avant 1 ou 2h du matin et le réveille me pique les yeux. Je regarde l'heure, 7h54, pile dans les temps. Je prend mon sac Eastpack, dévale les escaliers, attrape un paquet de Granola qui traînait dans la cuisine, enfile ma doudoune, on est en janvier et il fait froid, dit au revoir au reste de ma famille et sort. C'est le début de 5 min de course intense pour ne pas raté mon bus. J'arrive enfin à l'arrêt de bus essoufflé, j'ai à peine de temps de visser mes écouteurs dans mes oreilles et de lancer « Falling Apart » de Papa Roach que le bus arrive déjà. Je monte et cherche des yeux ma meilleure amie Anna, je la trouve enfin. Anna a un an de plus que moi, on s'est rencontré en seconde, au début de l'année on était tous les deux seuls, moi à cause de mon homosexualité et elle parce qu'elle venait d'emménagé. Au fil du temps on a commencé à parler ensemble et depuis on ne se lâche plus. Elle est toujours aussi belle avec ses magnifiques yeux bleus et ses cheveux bruns soyeux. Aujourd'hui elle a opté pour un chignon et un rouge à lèvre de couleur clair, ce qui met ses yeux en valeur. Je m'assied à coté d'elle et on commence à parler de son anniversaire qui se trouve être samedi :
- « Alors prête à avoir 18 ans ? » lui demandais-je sur le ton de l'amusement
« M'en parle pas, ça me donne des frissons rien que de penser que dans moins d'une semaine je suis majeure. Ca à au moins un avantage, je pourrai me bourrer la gueule en toute légalité désormais » me répondit-elle.

Je rigole à ses propos puis nous continuons de parler de l'organisation de la fête, elle me dit que toute sa famille sera présente et je n'ai qu'une hâte être samedi soir. Alors que nous discutions toujours je reçois une boulette de papier et j'entends Léo et ses chiens rigoler. Je les avait presque oublié ceux là, évidemment faut qu'ils me fassent chier alors que la semaine s'annonçait plutôt bien dans son ensemble. J'ouvre la boulette de papier et je vois inscrit au stylo bic « Alors petite pédale, toujours en vie ? ». J'ai à peine le temps de finir de lire que Anna m'arrache le papier des mains, lis furtivement ce qu'il y a écrit dessus, se lève de son siège et le relance à Léo en gueulant « Allez vous faire foutre bande de triple idiot ». Je rigole à sa remarque et lorsqu'elle se rassoit elle me dit « Les écoute pas, ce sont des cons et ils cherchent seulement à te blesser ». Je sais que leur but est de me blesser et que je ne dois pas faire attention à leur remarque, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que si je mourrai tout le monde serait heureux et que je manquerai à pas grand monde. Je n'ai pas de grande attache avec mes parents et les deux pouffes pourraient crever j'en aurait rien à foutre, bon c'est pas vrai mais elles m'énervent au plus au point et me font la misère chaque jour, alors c'est pas à elles que ça dérangeraient que je crève. Seulement il y a encore Timéo, Eléna et Anna et rien que pour eux je ne me suiciderait pas. Je me mutile ça me permet d'extérioriser un peu la douleur que je ressens au fond de moi. Alors que j'étais perdu dans mes pensées le bus arrive et nous descendons.



Allez c'est partie pour une nouvelle semaine d'enfer, sautons de joie tous ensemble, ironie. Avec Anna nous nous dirigeons en direction du lycée, arrivés, nous montons directement en D211 pour 2h de maths, les joies de la 1S. Je ne déteste pas les maths mais c'est assez compliqué et franchement qu'est ce que j'en ai à foutre de ses angles orientés. Plus tard moi je veux devenir éditeur, me demandez pas pourquoi je suis allez en 1S je ne saurai pas vous répondre, sans doute parce que j'avais plus de faciliter dans les matières scientifiques que dans les littéraire, la blague, ma moyenne littéraire est de 15 alors que ma moyenne scientifique à du mal à dépasser le 12. Mais mes parents ne veulent pas que je devienne éditeur, ils disent que trouver sa place dans le métier est dur et que ça empiète sur ta vie de famille. Je le sais tout ça mais ça ne m'empêche pas de penser que éditeur est un des plus beaux métiers. Grâce à toi, des milliers de gens pourront lire le livre d'un extraordinaire auteur, que toi tu auras lu en avant première et auquel tu auras apporter tes modifications. Grâce à toi, des milliers de gens pourront s'évader pour quelques heures et oublier leur tracas quotidien, bon c'est aussi essentiellement grâce à l'auteur mais tu fais partis de ce projet et je trouve ça merveilleux.



La sonnerie retentit et me sors de mes songes. Le prof arrive et nous entrons en classe. Évidemment Léo, Corentin et Julien sont dans ma classe et le regard qu'ils me lancent alors que l'on s'assoit ne me dit rien qui vaille. Le prof commence à parler de fonction dérivé ou je ne sais trop quoi, encore un truc que vais galérer à comprendre et je sens mes yeux se fermer peu à peu. Merde j'aurai pas du regarder autant d'épisode d'Hunter x Hunter hier soir, mais les péripéties de Gon et Killua sont tellement bien que j'ai eu du mal à me détacher de mon écran. Alors que j'allais m'endormir définitivement le prof m'interpelle :
«  Je suppose que notre ami Sacha se fera une joie de nous répondre ». Merde je ne sais même pas de quoi il parle.
« Oui et ba je sais pas » répondais-je
« Votre carnet Mr Louvaut » me dit-il alors que le reste de la classe glousse à la suite de ces paroles
« Quoi mais Monsieur j'ai rien fait » contredis-je
« Et c'est justement le problème mon cher, vous ne faites rien et en plus vous vous permettez de vous endormir en classe, ce n'est pas comme ça vous allez réussir. Maintenant amenez moi votre carnet sur mon bureau que je prenne un rendez vous avec ma mère » me dit-il sèchement
Oh non tout sauf un rendez vous avec ma mère, putain tout sauf ça, je vais me faire tuer moi. Ma mère va me confisquer mon portable et mon ordi je pourrai plus regarder d'anime ou lire de fiction sur Wattpad, c'est la mort assurer pour moi, mes seuls moyens de divertissement, je peux pas me les faire enlever. J'essaie de convaincre de ne pas prendre de rendez-vous avec ma mère mais en vain.
Je me lève pour amener à contre c½ur ce foutu carnet sur son bureau et alors que j'allais retourner à ma place je m'éclate par terre sans que je n'ai pu comprendre quoi que ce soit. J'entends le reste la classe rigoler comme des baleines alors que je me relève tant bien que mal. Quand je m'assoie Anna me dit que cet idiot de Julien m'a fait un croche pied, ce qui explique la raison ma chute. Évidemment j'aurai dû me douter que ça venait de l'un d'eux, à croire que je suis vraiment bête. Le reste des deux heures de maths se passent sans autre perturbations, je me dépêche de récupérer mon carnet après que mon prof est finis d'écrire et rejoins Anna qui m'attendais devant la salle de classe.
 
C'est la récré et je dis à Anna que je vais fumer pour me remettre de mes émotions de ce début de matinée. Anna n'aime pas quand je fume mais elle me laisse faire quand même, je ne suis pas accro à la cigarette, j'ai juste besoin de tirer sur quelques clopes quand je suis vraiment à bout comme ce matin. En me rendant au coin fumeur, je croise Léo et sa bande et ignore leurs regards. Ma clope fumer, la sonnerie se fait entendre et nous nous en allons maintenant pour deux heures de Physique Chimie.



Les deux heures sont calmes et les autres débiles ne cherchent pas à m'emmerder, pour mon plus grand plaisir. La fin des deux heures sonnés, Anna et moi nous dirigeons vers les casiers afin qu'elle échange se affaires de cours par ses affaires de sport, seule matière que nous avons cette après midi. Moi je n'y vais plus depuis le deuxième cours. Pourquoi ? Premièrement parce que je ne suis pas dans le groupe d'Anna, deuxièmement parce que le sport que nous pratiquons est vraiment merdique, non mais sérieusement ping-pong, PING-PONG QUOI. Ils auraient pas pu choisir plus merdique comme sport. (excusez moi je n'ai rien contre ce sport, ni contre ceux qui le pratique, je n'aime juste pas. Petit kiss sur vos fesses les Ping-pongueur, oui ce mot existe depuis désormais 2sec dites pas le contraire ok ? Sinon moi jte défonce xD. A part ça je vous aime vous savez x) ) Et troisièmement le sport et moi ça fait 84, faut pas chercher plus loin. C'est donc pour ces trois raisons que je me permet de sécher le sport. A chaque fois que me mère me pose la question sur la raison de ses absences, je lui dit simplement que je ne me sentais pas bien ou que je devais accompagner quelqu'un à l'infirmerie et elle me laisse tranquille. Après que Anna ai finis de faire l'échange, on va au self. Au repas, des saucisses super grasse et de la purée dégueulasse, super ! Je sens que je vais me nourrir de pain et d'un yaourt. Ils sont même pas foutu de faire à manger correctement et on paie 4,00¤ pour bouffer de le merde. Ok, je suis peut être un peu excessif mais voilà, c'est pas bon, c'est pas bon, vous voulez que je dise quoi d'autre.
Le repas terminé, je dis au revoir à Anna et me dirige vers la sortie du lycée.


Vous en pensez quoi de ce premier chapitre ? Dites moi vos avis ^^


Sacha

Tags : Chapitre 1 - Forbiddden Love - Quotidien - Persécutions

Chapitre 2 : Un nouvel arrivant 04/03/2016

Chapitre 2 : Un nouvel arrivant







Média : Anna





Lundi 25 janvier 2016 : 13h35
 
Une fois sortie, je prend le premier bus qui se dirige vers la gare de la ville. Arrivé, je regarde les horaires de train afin de me rendre le plus rapidement à Paris. J'habite à seulement 20 min en train de Paris dans un petit village. Chaque Lundi après midi, je prend le train et vais au Café Manga rue Primo Levi. Le prochain train est dans moins de 5 minutes. Je me dépêche de me diriger vers le quai et m'assoie sur un banc. Il n'y a pas grand mondes à cette heure là. Je prend mes écouteurs et les portent à mes oreilles puis enclenche une musique de Simple Plan, « Untitled » et commence à chantonner :
 
I Open My Eyes
J'ouvre mes yeux
 
I try to see but i'm blinded by the white light
J'essaie de voir mais je suis ébloui par la lumière blanche
 
I can't remember how
Je ne me rappelle pas comment
 
I can't remember why
Je ne me rappelle pas pourquoi
 
I'm lying her tonight
Je suis allongé ici cette nuit
 
And I can't stand the pain
Je ne peux pas faire face à la douleur
 
And I can't make go away
Et je n'arrive pas à la faire partir
 
No I can't stand the pain
Non je supporte pas la douleur
 
 
How could this happen to me
Comment cela a t-il pu m'arriver ?
 
I made my mistakes
J'ai fait mes erreurs
 
I've got no where to run
Je n'avais nul part où courir
 
The night goes on
La nuit s'en va
 
As I'm fading away
Comme je m'efface
 
I'm sick oh this life
Je suis fatiguée de cette vie
 
I just wanna scream
Je veux juste hurler
 
How could this happen to me
Comment cela a t-il pu m'arriver ?
 
 
Everybody's screaming
Tout le monde hurle
 
I try to make a sound but no one hears me
J'essaie de faire sortir un son mais personne ne m'entend
 
I'm slipping off the edge
Je glisse sur le bord
 
I'm hanging by a thread
Je ne tins qu'à un fil
 
I wanna start this over again
Je veux tout recommencer
 
So I try to hold onto a time when nothing mattered
Alors j'essaye de tenir en pensant à un temps où rien n'avait d'importance
 
And I can't explain what happened
Et je ne peux expliquer ce qui est arrivées
 
And I can't erase the things that I've done
Je ne peux pas effacer les choses que j'ai faites
 
No I can't
Non je ne peux pas
 
Un larme roule sur ma joue et l'essuie. Cette chanson, elle représente tellement bien ma vie que s'en est presque flippant. Le train arrive et je monte dedans. C'est partie pour 20 minutes de train. Je lance ma playlist et écoute du Skillet, Papa Road, Three Days Grace ou Bring me the horizon. En arrivant, je me dépêche de sortir car mon métro part dans exactement 4 minutes. Je cours et manque de renverser quelqu'un . Je m'excuse et remarque à ce moment là que cette personne n'est autre que Romain. Mais putain qu'est ce qu'il fait là lui, il a fallu que je vois sa gueule aujourd'hui, comme si je ne venais pas de passer déjà une matinée de merde. Pensant qu'il ne m'a pas reconnu, je m'apprête à partir mais il me retint par le bras et me demande avec toujours ce même sourire malsain au coin des lèvres :
- «  Ba alors ma tafiole qu'est ce tu fais là ? T'es pas censé être en cours ? Ou ptetre que tu vas rejoindre ton pédé de ptit copain ? Ah non c'est vrai t'en a pas, tu n'as jamais aimé que moi »
Je lui répond légèrement énervé :
« Redescend un peu mon gars, ça fait longtemps que je t'ai oublié, te prend pas pour un dieu juste parce que tu te tapes ma s½ur. Et je pourrai te retourner la question, qu'est ce que toi tu fais là ? »
« Je cherche un trou où foutre ma queue parce que ta salope de s½ur m'a quitté, mais c'est pas grave j'en avais rien à foutre, elle était bonne qu'a baiser de toute façon » me répond il en rigolant légèrement
Surpris par ce qu'il venait de dire et surtout énervé je lui fout mon poing en pleine gueule sans réfléchir. Alors que Romain me regarde avec des yeux exorbités en se tenant la joue je lui gueule :
« D'où t'insultes ma s½ur de salope. Ok elle m'as fait du mal et elle est pas parfaite mais elle t'aimais vraiment, elle était heureuse et toi tu pensais qu'à la baiser. Vas y tu me dégouttes je savais t'étais une petite merde mais en fait t'es bien pire que ça. T'avises plus de toucher à elle où t'auras à faire à moi »
Sur ces paroles je repars énervé. Les gens autour nous regarde mais j'en ai rien à foutre, il avait qu'a pas insulter ma s½ur. Ok ma s½ur a fait des erreurs et m'a fait beaucoup de mal en sortant avec mon ex. Ok elle me fait la misère tous les jours mais ça n'empêche pas le fait que je l'aime, qu'elle vit chez nous depuis 10 ans et que avant qu'elle ne sorte avec Romain on s'entendait super bien. Notre ancienne complicité me manque un peu parfois. Sans surprise j'ai raté le métro à cause de ce connard et le prochain arrive dans 6min. En attendant je m'assied sur un banc libre en écoutant la musique. Quelques minutes plus tard il arrive et comme d'habitude il est bondé de monde, pas une seule place en vue. Je m'accroche à une barre mais manque tout de même de tomber plusieurs fois. Arrivé à mon arrêt je descends et me dirige vers la sortie.
 
J'arrive au Café Manga après 5 minutes de marche. J'entre et le vendeur me salut avant que j'ai pu le faire :
-« Hey salut Sacha, comment ça va aujourd'hui. »
« Salut Loan. Ba ça va pas super aujourd'hui mais bon rien de grave »
« Qu'est ce que va pas raconte tout à tonton Loan »
Je souris à sa remarque et lui répond :
« Pas grand choses, c'est encore à cause de Léo et ses toutous. En plus, en venant j'ai recroisé mon ex qui disait avoir été largué par ma s½ur et pour couronner le tout ce matin je me suis pris un mot dans mon carnet parce que je me suis endormi en cours donc ma mère va me confisquer mon tel et tout le reste, ça me saoule. Et toi ça va ? »
« C'est tendu pour toi.Tu sais que si tu as besoin de parler ou de te confier tu m'appelles, n'hésites pas. Je serai prêt à venir te voir même si j'ai peu de temps »
« Merci Loan mais t'inquiète pas je veux pas te déranger »
« Tu me dérange pas » me dit-il en m'ébouriffant les cheveux.
« T'es vraiment un ange » déclarai-je. « On se voit tout à l'heure quand je repars ? »
« Bien sur, a toute un client m'attend »
Loan a 20 ans et il est un peu comme mon meilleur ami. La première fois que je suis venu ici, j'allais pas très bien et il l'a bien vite remarqué. Il m'a alors posé des questions et je me suis confié à lui comme ça alors que je venais à peine le connaître. Je sais pas il m'avait inspiré confiance. Depuis je lui raconte presque tout. Lui non plus il a pas eu une vie facile. Ses parents sont morts dans un crash d'avion alors qu'il venait d'avoir à peine 18 ans. Lui qui voulais faire des études de graphisme pour ensuite devenir Game Artist ça a foiré. Il a donc du trouver un bouleau au plus vite afin de subvenir à ses besoins et comme il est fan de manga et qu'a cette époque le Café Manga recrutait, il s'est mis à travailler ici. Ça fait maintenant plus de 2 ans.
Je monte ensuite à l'étage et commence à choisir le manga que je vais lire aujourd'hui. J'opte pour « Assassination Classroom ». Je choisis un fauteuil et me plonge dans ma lecture.
 
 
 
 
Lundi 25 janvier 2016 : 18h00
 
Après bien 3 heures de lecture et les 6 premiers tomes de mon manga lut, je décide de m'en aller car il commence à se faire tard. Je paie et dit au revoir à Loan
 
 
 
Lundi 25 janvier 2016 : 19h30
 
Après des collés-serrés dans le métro, des trains bondés et un bus en retard, je suis enfin chez moi. Personne n'est là, ma mère a du amené Timéo et Louna a leurs activités habituelles, Laura et mon père ne doivent pas être encore rentrer.
Je monte donc dans ma chambre, ouvre mon sac, me pose sur mon bureau et enclenche la musique. C'est partie pour des exercices de maths à faire et de l'anglais à réviser. Ca me rappelle qu'il faut que je fasse signer ce foutu mot à ma mère, je ne préfère même pas y penser. Un bon quart d'heure plus tard, j'entends mon père et Laura rentrer. Je leur cris un furtif bonjour de ma chambre et retourne à mes devoirs.
Je finis enfin mes devoirs à 20h45 et quelques minutes plus tard mon père nous appelle pour manger. Alors que je descends les escaliers ma mère me regarde de travers, le regard emplis de colère. Et merde qu'est ce que j'ai encore fait pour qu'elle m'en veuille comme ça. J'évite son regarde mais elle coupe cours au silence et me dit énervé :
-« Sacha, ton prof de maths m'as appelé, il voulait un rendez-vous. Il m'a dit que tu dormais en cours et qu'en plus tu lui répondais ... »
Je la coupe :
« Hein mais maman je lui ai jamais répondu... »
« Tais toi !! Le prof à bien ses raisons de dire ça. On a rendez vous demain soir à 16h30. Maintenant tu me descends ton ordinateur, tu me passes ton portable et tu n'iras pas à l'anniversaire d'Anna » me répliques t-elle en gueulant
« Non mais maman, steuplait, Anna est ma meilleure amie je ne peux pas ne pas aller à son anniversaire, en plus elle aura 18 ans. Maman tu peux pas me faire ça. Laisse moi au moins aller à son anniversaire. » dis-je les yeux embués de larmes.
« Je m'en fou qu'elle ai 12, 18 ou 70 ans, tu n'iras pas à son anniversaire un point c'est tout. Maintenant tu vas me chercher tes affaires et tu redescends manger, la discussion est close »
C'est donc énerver et à contre c½ur que je vais chercher mes affaires et que je les redescends à ma mère. Je m'installe à table. Au menu quiche. Je n'ai pas très faim et je n'en prend qu'une petite part même si j'adore ça.
Alors que nous en étions tous au dessert ma mère reprend la parole :
« Aujourd'hui mon service m'a appelé. Ils ont trouvé en enfant à placer chez nous. C'est un garçon, il s'appelle Eliott et il a 16 ans. Il arrivera sans doute la semaine prochaine. Sacha je compte sur toi pour qu'il s'intègre au mieux dans la famille. »
« Ouai, ouai. C'est ça compte sur moi » répondais-je en roulant des yeux n'étant pas d'humeur.
A la fin du repas, je vais voire Laura pour lui demander pourquoi est ce qu'elle a rompu avec Romain. Elle me répond simplement qu'elle avait vu Romain dans les bras d'une autre alors qu'il lui avait promis d'arrêter d'aller voir ailleurs car elle avait arrêter de coucher de droite à gauche. Sa voie tremble et je vois des larmes coulés sur ses joues. Je décide donc de la prendre dans mes bras pour la rassurer, je lui dit que ce n'est pas grave et qu'elle trouvera quelqu'un de bien mieux pour elle car lui n'était qu'un connard.
Après qu'elle fut calmer, je monte dans ma chambre. N'ayant rien à faire, je prend un papier et commence à dessiner tout en pensant à Eliott. Je me demande bien à quoi il peut ressembler. Quel est son caractère ? Est ce qu'il est fan de jeux vidéos ? Est ce qu'il va bien m'aimer ? Est ce qu'il ne me détestera pas à cause de mon homosexualité ? Est ce que je vais bien m'entendre avec lui ? Est ce que c'est un ado difficile à vivre ?
Vers 00h00 je sens la fatigue m'envahir et vais donc me coucher. C'est avec une multitude de questions sans réponses que je m'endors.
 
 
Mardi 26 janvier : 16h40
 
Aujourd'hui la journée s'est plutôt pas mal passé, hormis le fait que Léo et toute sa bande m'ont renversé dans le self ce midi alors que mon plateau était plein et que toute la nourriture m'est arrivé à la gueule et que j'ai du finir la journée sale. J'ai aussi du dire à Anna que ma mère m'avait interdit d'aller à son anniversaire mais que bien sur j'irai tout de même car pour rien au monde je ne raterai ses 18 ans quitte à me faire séquestrer jusqu'à la fin de mes jours.
 
Là je suis actuellement en salle de cours, avec ma mère à mes côtés et mon prof de maths me faisant la moral sur le pourquoi de dormir blablabla. Bref des trucs que j'ai entendu des millions de fois mais que je ne respecte jamais. Non mais sérieux, j'ai l'impression de perdre mon temps quand je dors. Je pourrais faire des milliers de choses au lieu de dormir 7h00 par nuit. A la fin de son discours inutile le prof salut ma mère et nous nous en allons. Ma mère me redit dans la voiture ce que le prof vient de me dire. J'ai envie de lui répondre que j'en ai rien à foutre mais je me retiens pour ne pas aggraver plus mon cas qu'il ne le faut.
On arrive enfin à la maison. Je monte dans ma chambre tandis que ma mère accompagne mon frère à ses activités habituelles. Je m'installe sur mon bureau et commence mes devoirs. Au bout d'une demi heure, je n'arrive plus à me concentrer, je prend alors une feuille de dessin et commence à dessiner Eliott comme je me l'imagine. Je ne connais pas encore ce garçon, je ne l'ai même jamais vu mais je ne sais pas il m'intrigue, peut-être son prénom. J'espère vraiment que je m'entendrai bien avec lui. C'est la première fois que ma mère accueille un garçon alors ça va être tout nouveau pour nous.
Au bout de quelques temps mon père nous appelle pour manger. Le repas se passe dans le calme. La vaisselle faites, je vais prendre une douche et retourne dans ma chambre. Je finis mes devoirs pour demain, prend le livre que je vais lire pour le lycée c'est à dire « Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur » d'Harper Lee et me pose dans mon lit pour commencer à le lire. Deux heures plus tard, la fatigue commence à m'envahir et je prend place dans les bras de Morphée.
 
 
Samedi 30 janvier 2016: 18h00
 
La suite de la semaine s'est passé comme une semaine de cours normal. C'est à dire chiante et fatigante. Léo et toute la bande ne m'ont pas trop emmerdés à part les doux mots dans mon casier du genre « Va crever sale pd, t'es une erreur de la nature » ou « Pourquoi les gens de ton espèce existe ». Que de gentillesses . Bien sur comme d'habitude je les ignore mais ça me blesse quand même. On est quand même en 2016 merde, les gens devraient être plus tolérants et ouverts d'esprits c'est pas compliqué putain.
J'ai également essayé de convaincre mes parents de me laisser aller à l'anniversaire d'Anna, mais ils sont bornés comme je sais pas quoi, alors impossible de les faire changer d'avis. Pour m'y rendre je vais donc faire un truc que je n'ai jamais jusque aujourd'hui, c'est à dire faire le mur. Je sais déjà comment sortir. Je vais passer par la fenêtre de ma chambre, qui est en dessous de toit donc il faudra que je fasse attention à ne pas glisser et surtout je prie pour qu'il ne pleuve pas sinon tout mon plan tombe à l'eau.
 
 
Samedi 30 janvier 2016 : 21h00
 
On vient tout juste de finir de manger. Je suis monter dans ma chambre prétextant un mal de tête pour que personne ne vienne dans ma chambre alors que je ne serai même pas là. Je met donc mon plan à exécution et commence à sortir de ma chambre par la fenêtre. Pour le moment tout se passe bien. Je veille à bien fermer le velux derrière moi et commence à avancer sur les fesses. Je manque de glisser mais je me rattrape, ouf j'ai eu chaud. Un bon quart d'heure plus tard je suis enfin descendu du toit et je marche en direction de chez ma meilleure amie. Elle habite à deux rues de chez moi donc ce n'est pas bien loin. Même pas 5 minutes plus tard j'arrive chez elle et sonne. Elle arrive et au début fait une tête étonnée puis après quelques secondes de réflexion elle me saute dessus et me dit :
« Sacha t'as réussis à te libérer, comment t'as fait ? Je suis super contente, c'était triste sans toi »
« Ba je me suis enfui de chez moi. Enfin enfui est un bien grand mot. Disons plutôt que j'ai fait une petite escapade pour venir rejoindre celle qui compte plus que tout pour moi »
Elle sourit à ma remarque, me fait entrer chez elle et me présente à sa famille. Quelques heures plus tard, la fête bas son plein. On chante, on danse, on boit un peu trop, on s'éclate. Anna a ouvert ses cadeaux et je lui ai offert les DVD de « Orange Is The New Black ». Étant une grande fan de série ça ne peut que lui faire plaisir.
Vers 6h00 du matin je pense qu'il est l'heure de rentrer chez moi. Anna me raccompagne étant un peu trop pompette. Arrivant chez moi, je fais le moins de bruit possible, j'insère la clé dans la serrure le plus doucement possible. Une fois la porte ouverte, je dis au revoir à Anna et la remercie pour cette superbe soirée. Je referme la porte derrière moi et monte discrètement dans ma chambre. Je m'effondre comme une masse dans mon lit et pars rejoindre le pays des songes.
 
 
Dimanche 31 janvier 2016 : 13h00
 
Une voix me sort de mon sommeil. C'est mon père qui m'appelle pour manger. Je me lève trop brusquement et un vertige vient m'envahir. Je me rassois sur mon lit et descends pas trop rassuré de peur que mes parents remarquent quelques choses.
Après un bon magret de canard accompagné d'haricots mes parents n'ont absolument rien remarquer, et tant mieux pour moi. Je vais prendre un douche et monte ensuite faire mes devoirs.
Vers 18h00 j'ai enfin finis de faire la montagne de devoir. Ma mère m'ayant rendu mon téléphone je décide donc de lire une super fiction de Boys x boys que j'avais commencé sur wattpad.
 
 
Dimanche 31 janvier 2016 : 22h00
 
Après un bon repas et une bonne douche, je suis posé dans mon lit et me met à penser à Eliott. Ma mère à dit qu'il arriverait la semaine prochaine, ce qui veut dire que ça peut être demain comme mercredi ou dimanche. Je me demande bien à quoi il peut ressembler. Est ce qu'il va être comme celui que j'ai dessiné ou complètement différent ? Quel va être son caractère ? Bien trop de questions sans réponses et ça me perturbe. Je parviens tout de même à trouver le sommeil, crevé de ma nuit précédente.
 
Lundi 1 février 2016 : 17h00
 
Fin de journée, elle s'est plutôt bien passée et je ne me suis pas fait emmerdé par Léo et tout le reste. Le bus vient de me déposer à mon arrêt et je marche pour rentrer chez moi. Après 10 minutes de marche. J'arrive enfin devant chez moi. J'entre et me dirige vers le salon et là je découvre un putain de beau goss parler avec ma mère. Il est brun, assez grand 1m80 je dirai. Il à une belle gueule d'ange et ses yeux, oh mon dieu ses yeux, ils sont magnifiques, ils sont d'un gris verts hyper clair, tellement beau je fond. Il retourne en me voyant arrivé et souris. Wahou son sourire est à tomber par terre. De l'air s'il vous plaît je meurs. Il se dirige vers moi et dit :
- « Salut moi c'est Eliott, ravi de te rencontrer ».
 
Sacha.
 

Tags : Chapitre 2 - Forbidden Love - Nouvel Arrivant - Anniversaire - Punitions - Paris - Manga Cafe - Logan - Anna - Sacha - Ex Romain

Blogs to discover